Roadtrip sauvage en Norvège

Quand on aime avoir froid, être seule dans la nature, qu’on adore le poisson fumé et qu’on rêve d’habiter dans une cabane de pêcheur rouge, la destination de vacances idéale est assez vite trouvée. Encore a-t-il fallu choisir entre la Norvège, la Suède et la Finlande, puisque nous étions déjà allé en Islande.

DSC_2153

Et comme trop de confort tue le trentenaire, on a choisi de partir faire du camping sauvage avec tout notre matériel, mais n’ayant aucune racine hollandaise, ça tient dans 2 sacs à dos, nul besoin d’un camping car ! Une fois nos billets d’avion en poche, et notre C4 Cactus réservée sur internet, nous avons essayé d’élaborer un plan de bataille pour combiner camping sauvage, randonnée, pêche et kayak. Après une longue hésitation, le nez collé sur Instagram, entre les îles Lofoten et les fjords de l’Ouest, nous avons jeté notre dévolu sur le nord de Bergen (on garde les Lofoten pour quand il fera nuit et très très froid, histoire de se marrer un peu !).

 

20180801_205017

Une fois au volant de notre V40 – la C4 cactus n’a pas beaucoup de succès en Norvège – et à la merci de Dame Météo, nous avons dû modifier un peu notre itinéraire initial : exit Andalsnes  et la Route des Trolls.  On a mouillé nos k-way, mais le jeu en valait la chandelle : des paysages époustouflants et une nature brute qui nous a fait pétiller les yeux.

L’Itinéraire Final (1 500 km)

Screen Shot 2018-09-19 at 11.42.41

dav

Petit conseil : le site www.nasjonaleturistveger.no/en/ est super pour repérer les routes panoramiques partout en Norvège

Nos Coups de Coeur

  • Prendre la route Snovegen qui s’élève au-dessus des fjords, puis traverse un splendide plateau avant de descendre au milieu des forêts et des cascades d’eau
  • Manger les meilleurs roulés à la cannelle de toute la Norvège, et un pain au seigle à se damner, à la boulangerie Lustrabui à Luster
  • S’émerveiller sur la route entre Skjolden et Lom, avec ces glaciers qui surgissent au fur et à mesure de la route
  • Faire 1200 m de dénivelé et 7h de marche au milieu de la forêt, des myrtilles, du maquis (pas corse), et avoir une vue imprenable sur les 5 parcs nationaux qui entourent Lom (itinéraire de Lomseggen)
  • Parcourir la route 258 entre Grotti et Hjelle qui traverse le parc national Breheimen, et sortir en short alors qu’il fait 6 degrés pour photographier les lacs d’eau turquoise, les moutons et les maisons en bois recouvertes de mousse
  • Louer un kayak à Sjoholt (https://www.sjoholtaktiv.com) et passer la journée à pagayer, pêcher et prendre le soleil au milieu des fjords !
  • Poser notre tente sur la presqu’île de Selje, et avoir l’impression d’atterir en Écosse
  • Avoir découvert des supers spots de camping sauvage
  • Prendre le ferry entre deux rives de fjords et manger des hot dog et des Svele à la cafeteria
  • Faire un feu de bois sur une toute petite plage et faire griller des marshmallows
  • Se balader dans les rues de Bergen et prendre 50 photos des maisons en bois de Bryggen
  • Monter dans le funiculaire pour Floyen et faire une dernière rando avant d’aller prendre l’avion
  • Se perdre et prendre des chemins de traverse pour retourner à Bergen

DSC_0111

DSC_0080

DSC_0205

20180805_081656

20180801_183814

20180812_211937

Nos Petits Echecs

  • Emmener une douche solaire dans une région où il y a beaucoup d’eau salé…et peu de soleil
  • Choisir des fjords magnifique pour faire du camping sauvage…sur des terrains qui se révèlent être très très en pente (la base des fjords hein !)
  • Rire en lisant que la région de Bergen est aussi humide que les tropiques
  • Rire beaucoup moins en se réveillant avec de la pluie 11 jours sur 14
  • Commander une bière sans lire le menu et la payer 15€
  • Fantasmer sur le phare de Krakenes…et découvrir une maison blanche un peu rouillée au bout d’une falaise
  • Rouler 2h30 pour trouver un emplacement de tente et finir dans un champs infesté de moustiques

Mais tout ça c’est les joies de l’aventure et après coup ça nous a fait bien marré quand même !

DSC_2272

Nos Pépites

♥ Trophée du meilleur camping (basé à 90% sur la durée d’eau chaude de la douche et à 10% sur la vue)

dsc_2236Nymoen Leirplass à Skjolden (ici)

Petit conseil : utiliser l’application NorCamp qui vous permettra de trouver tous les campings qui se trouvent proches de vous, avec photo et tarifs.

♥  Trophées des meilleurs spots pour manger (incluant les bars et les coffee shop)

20180731_135201Tre Bror Kafe à Voss

20180805_154351Brasserie Posten à Geiranger

20180808_095218Petit déjeuner maison sur un petit port près de Selje (ici)

♥ Trophée du repas le plus cheap

20180811_201849

Trekroneren (petite maison à hot dog) à Bergen 

♥  Trophée de la meilleure glace (c’est les vacances d’été quand même !)

20180811_203728Hallaisen Ice Cream Parlour à Bergen

 

Quelle tirelire pour la Norvège ?

Faut-il vider son PEL ou braquer un Petit Casino pour pouvoir partir en Norvège ?

Alors oui le coût de la vie Norvège est plus cher que celui de la Slovaquie, du Vietnam ou de l’Indonésie, mais le billet d’avion est plutôt raisonnable, le camping sauvage ne coûte rien et l’eau du robinet est délicieuse.

Trève de plaisanterie, voilà un petit point budget (pour 15 jours et 2 personnes) :

  • 2 billets d’avion (Norwegian Airlines) Paris-Bergen A/R : 490€
  • Location de voiture (Thrifty) pour 12 jours : 650€
  • Essence (1 500 km) : 150€
  • Ferry (5 traversées) : entre 12 et 20€ / traversée
  • 5 nuits en Airbnb : 300€
  • 1 nuit en cabine dans un camping : 60€
  • Location kayak : 45€ la journée
  • Activités diverses (funiculaire, visites…) : 150€
  • Nourriture : 30€/jour/pers (resto inclus)
  • Alcool : environ 4€ la bouteille de 33cl de bière, 10€ la pinte et le verre de vin

Budget Total : 3000€, soit 1500€ par personne 

Petit conseil : profitez d’être dans une région avec beaucoup de fermes pour acheter du fromage, de la viande (de chèvre) ou des légumes directement chez les producteurs. 

Bien sûr ton budget activités et nourriture peut être beaucoup plus réduit que le notre, mais aller en Norvège sans pouvoir goûter aux produits locaux ou aux délicieuses bières, se priver de dormir dans une jolie cabane de pêcheur, ou ne pas pouvoir prendre le funiculaire à Bergen, c’est un peu dommage. Si tu as vraiment un budget super serré, va plutôt faire un tour dans les montagnes slovaques (testées et approuvées) et garde les fjords sous le coude pour une année avec une tirelire plus remplie !

20180809_221452

Retrouve plus de photos sur mon compte Instagram @Annaelle_d et mes bonnes adresses dans ma story “Norway” (originale je sais).

 

4 thoughts on “Roadtrip sauvage en Norvège

  1. J’en rêve! Peut être l’ete prochain… ça me laisse le temps d’essayer de prononcer convenablement les noms des villes de Norvège… Très jolies photos! ♥️

    Like

  2. Magnifique tes photos, jadore!! Je suis en train de programmer un road trip en Norvège pour l’été prochain, c’est vraiment pas facile, Il y a tellement de chose à voir mais je prend note de tes précieux conseils 😊 !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s